Nouveau forum en chantier.
Jeu Du Moment
  • Ok alors oui je l'ai fini plusieurs fois, sauf en pro où je galère un peu plus ;)

    Sinon l'édition limité était livrée avec une gamecube presque normale :

    image
  • La croix directionnelle de ma dingoo étant cassée, je me morphons dans un chagrin sans fond (en attendant d'acheter une jxd s601 en septembre :P), et j'ai essayé de me consoler sur Diablo 3. Je ne sais pas ce que ceux qui l'ont essayé en ont pensé, mais je suis assez déçu. Je me suis fait un monk, mais je traine les pieds pour avancer, je ne peux pas choisir mon niveau de difficulté avant d'avoir fini le jeu en mode normal une fois (ou alors j'ai pas compris comment). Le problème c'est que le mode normal est d'une facilité affligeante, le bourrinage suffit (avec une potion de temps en temps), et ca devient très ennuyant, et bon l'arbre de compétences du 2 c'était quand même autre chose que le nouveau système super simplifié du 3. C'est magnifique, et la réalisation en met plein la vue, mais au final on est en terrain super connu, et les modifs apportées ne me plaisent pas des masses. Je suis vers le milieu de l'acte 2, mais je ne sais pas si j'irai beaucoup plus loin... Bon voilà, j'ai fait mon vieux, Diablo, c'était mieux avant :D
  • hahaha ouais c'est vraiment l'avis que plusieurs ont.
    sérieusement, moi je l'ai bien aimé! je m'étais partie un monk aussi mais je n'ai eu le temps que de faire quelques missions, j'étais chez un pot, et oui ont nous en met plein la vue, et la réalisation graphique est vraiment bien réussi. Tellement même, qu'on pourrait quasiment croire qu'il se cache une seule personne en réalisation graphique tellement c'est bien peaufiné et homogène.... sauf qu'on sait très bien que chez Blizzard, ya du staff lol!!

    mais p-e oui, vu que je n'ai pas joué assez longtemps, qu'à la longue, l'importance d'un bon gameplay redevient évident quand d'autres aspects du jeu ont été mal pensé peut-être.

    surtout à la vue de joueurs expérimentés ;)
  • ohhhh ya un jolie label de RE4 sur l'ouverture. ;)
  • Je comptais acheter un nouveau Mac en même temps que D3 mais au fils des news que Blizzard donnait, je me suis de plus en plus ravisé, j'attendrais qu'il sorte en prix mini pour le prendre.

    Par contre tu me donnes envie avec la jxd s601, je vais me renseigné à son propos. B)
    Y a moyen qu'elle lise les clés USB (comme une tablette archos) ou au pire les cartes SD ? :ph34r:
  • j'ai été me renseigner, merci benjamin.
    elle émule NES, SNES, n64, psx et MAME :blink:
    mais les gars, débuzé un peu elle manque encore malheuseusement quelques ajustements. L'émulation n'est pas aussi à point que celle du mac ou PC. <_<

    voilà pour toi emuzone, peut-être cela pourrait t'éclairer un peu. ;)
    review: http://www.youtube.com/watch?v=ug90qCTtvjw

    et aussi, je ne sais si vous pouvez m'éclairer, mais être dans les souliers de SONY, je ne trouverais pas trop trop google original dans leur design de produit. ;)

    pourraient-ils les amener en cours pour ça?
  • Alors je lis ici sur les specs qu'elle lit les microSD (comme la dingoo en fait, qui avait aussi un emplacement):

    http://www.tech-4u.fr/286-jxd-s601-console...roid-retro.html

    Le truc bien c'est que comme la dingoo, elle est facilement bidouillable, elle est de base en android 2.3, mais on trouve des roms android 4 qui tournent dessus. Bon apres comptez sur moi pour vous faire un retour des que je l'aurai teste ;)

    Quant au design, c'est un pompage ehonte de la psp, mais vu la distribution presque confidentielle que ces consoles doivent avoir hors de Chine, je pense que Sony n'ira pas les chercher sur ce point la :D
  • tant mieux pour eux lol, quand on pense que pendant ce temps-là, SAMSUNG et APPLE se chicane pour 2,6 milliard de $ US pour justement pour ce genre de problème là.

    oui, moi je serai bien intéressé à lire ton test sur le produit ;)
    et aussi, une autre petite question, pourquoi plus la S601 que la S5100 ou la S7100 ?
    la S7100 semble déjà plus puissante non?

    http://jxd.hk/products.asp?id=604&selectclassid=009006
  • Ben apres, ca commence a etre des ecrans un peu trop grands pour moi, je prefere le format psp, transportable ;)
  • Wai mais la dernière semble avoir un pad plus approprié pour les quart et demi cercles, parce que la s601, j'ai l'impression qu'ils sont assez éloignés et donc plus difficile de jouer à un Kof avec non ? :ph34r:
  • Euh c'est possible, c'est pas du tout le genre de jeux auxquels je joue alors je peux pas trop dire :D Ceci etant, vu que le design est super proche de celui de la psp, et que pad et bouttons sont plus ou moins au meme endroit, il doit suffir de se renseigner pour ce type de soucis sur psp, et tu dois avoir ta reponse pour la s601...
  • J'ai resorti bon bon vieux émulateur NES pour me faire un épisode jamais sorti chez nous, pauvres européens que nous sommes, pour juger enfin de ce morceau d'histoire qu'est

    image

    Alors je ne vais le comparé à Dragon Quest mais vraiment faire comme si je découvrai un peu le RPG avec ce jeu. Ce qui n'est clairement pas le cas.

    Pour commencer ça fait du bien de voir un rpg où on se déplace sur une carte tout le temps et non parfois en vu subjective comme dans les premier rpg graphiques. On se situe plus facilement l'espace.

    image

    Les combats aussi sont plus fluides et se déroulent au tour par tour. On donne un ordre à chacun puis le logiciel se débrouille pour gérer le tour de combat. Le petit problème est qu'on ne sait pas qui va attaquer le premier dans notre équipe et surtout si on attaque un enemi déjà mort alors on frappe dans le vide.

    image

    Sinon on a la possibilité d'aller praticquement où l'on veut sur la carte. L'univers est presque complètement ouvert. Mais on comprend vite qu'en réalité, il est très difficile d'aller où l'on veut si on n'a pas le niveau requis.

    image

    C'est donc là qu'il faut vraiment aimer le très old school pour revenir à ce jeu. En effet, le leveling est obligatoire et surtout très long. De plus l'équipement (peu documenté et souvent en pagaille) et les magies sont obligatoires pour se faciliter certains donjons, hors ces derniers sont relativement très chers, obligeant, le leveling; De plus cela rend le scénario dur à suivre d'autant plus qu'avec l'univers ouvert et parfois des directions approximatives, il n'est pas toujours évident de trouver la route exacte sachant qu'il n'y a pas de carte à disposition (sauf si on possède le jeu en version complète où que l'on va la voir sur le).

    image

    Pour conclure le jeu est vraiment une bouffée d'air frais mais souffre d'une difficulté artificielle rendant le jeu peu fluide et seul les plus patients ou acharnés iront au bout.



    image

    J'avoue qu'aujourd'hui j'ai fait une pause et je ne sais pas si je vais le reprendre. On sent que pas mal de bases du RPG classique sont ici posées, sûrement copiées de Dragon Quest, malgrès de grosses lacunes rendant le tout un peu lent au final.

    Il faudrait que je test ma version GBA pour voir si certains défauts ont été gommés avec cette reconversion à part le style graphique et les quêtes en plus.

    image
  • Ca, c'est du vrai rétro! Félicitations, ca a quand même l'air un peu austère à te lire :D

    J'ai pas joué à grand chose récemment, je me suis refait une énième fois Gabriel Knight 1, pour mon prochain best-of. Et je me suis installé Under A Killing Moon, auquel je n'avais encore jamais touché, je viens juste de le commencer, je vous en dirai plus une fois terminé...
  • Oui, c'est difficile de revenir à ce jeu quand on est habitué aux RPG d'aujourd'hui, mais les grands rouages sont là ce qui fait qu'au début on y adhère plutôt pas mal, mais comme je dis le leveling est vraiment chiant parfois et les combats, forcément, lassant à la longue. Je ne suis donc pas sûr de le finir et d'en faire un bestof, sauf peut-être si ma cartouche GBA m'emballe plus.

    GK1 possède vraiment un univers sympa et prenant, par contre il est loin d'être facile et si mes souvenirs sont bons, le droit à l'erreur ne garanti pas toujours de pouvoir continuer l'aventure.

    J'ai eu de bons échos de Under A Killing Moon que j'ai réussi à récupérer. Il faudrait que j'y joue aussi parce que je pense que c'est le style de jeu d'aventure qui peut me plaire.
  • La difficulté de GK1, je suis pas tout à fait objectif, puisque je ne le connais pas "par coeur" à proprement dit, mais je le connais assez pour le refaire facilement sans avoir recours à une solution. On peut mourrir dans l'aventure, certes, mais on ne peut jamais se retrouver bloqué dans l'aventure, comme les Passagers du Temps (très bon jeu aussi d'ailleurs) parce qu'on a oublié de ramasser un objet avant et qu'on ne peut plus revenir en arrière. La première fois que j'y avais joué, j'avais du zieuté une soluce de temps en temps, mais bon, ca n'est pas déshonorant si on en abuse pas et qu'on s'est creusé la tête avant ;)

    Bon de toute facon, je ne suis pas objectif quand je parle de GK1 en général, c'est mon jeu d'aventure préféré ;)
  • hahaha ff1, ça c'est du vieux :P Tu étais motivé haha!

    Avis aux intéressés, pour ma part, j'me suis trouvé quelques jeux n64 sur eBay avec 2 joystick de remplacement de tierce partie. Les manettes de la n64 sont vraiment dégeulasses, j'ai pas compris nintendo d'avoir mis sur le marché des manettes, aussi DE MERDE où le joystick se détérioraient ultra rapidement et deviennaient inutilisables! En tout cas, sérieusement, j'ai vraiment hâte d'essayer ça! 7$ chaque!

    image
    joystick inspiré du design gamecube.
    désolé la grosse image, c'est pour que vous la voyez mieux de proche :D
  • sérieusement, si vous êtes comme moi et aimer rejouer à vos vieux jeux sur vraie console, mais que la 64 vous a toujours fait chier à cause des joysticks, j'ai ce qu'il vous faut :P.
    Je suis après passé au travers de Zelda Majora's Mask, et comment!!
  • image
    ---
    Pour ceux qui ont bien apprécié RARE dans les années 90, sachez que des anciens développeurs de ce studio travaillent actuellement sur une suite spirituelle de la fameuse série Banjo-Kazooie.

    on peut les suivre sur twitter. ;)
    https://twitter.com/MingyJongo
  • Très bon jeu de la n64 ;)
  • Recemment,je me suis refait le premier épisode des aventures de George Stobbart, Broken Sword - Shadow Of The Templars (Les Chevaliers de Baphomet en français dans le texte). Je l'avais déjà fini une première fois il y a au moins 7/8 ans , alors autant dire que je ne me souvenais plus de grand chose, que ca soit au niveau des énigmes ou du scénario...

    image

    Il y a une version Director's Cut qui est sortie pour son portage sur Wii/iOS, mais je me suis refait la version classique, sortie sous DOS. Il est sorti en 1996 mais reste encore maintenant un classique du jeu d'aventure qui a bien vieilli avec le temps (à part les cinématiques qui sont vraiment pas terriblement animées), le jeu n'est pas trop difficile et l'histoire intéressante à suivre, l'humour est présent et arrive encore a faire mouche, bref un jeu qu'on prend plaisir à ressortir. Il ne me reste plus qu'à refaire sa suite maintenant ;)
  • Encore un grand classique du jeu d'aventure que j'ai commencé, mais jamais fini... :ph34r:
  • Le premier jeu sur ma jxd s602 aura été Super Castlevania 4, sur Super NES. C'est le premier Castlevania à être sorti sur SNES, en 1991 et c'est un titre qui respire la maitrise, avec un Konami plus en forme que jamais ;)

    Ce n'est pas tout à fait un remake du premier épisode de la NES mais il en reprend le protagoniste, Simon Belmont, et l'histoire. Tous les 100 ans, Dracula revient à la vie, et c'est à la famille Belmont (et donc à nous) qu'il revient de se débarrasser de lui.

    La grande nouveauté de cet épisode c'est que le personnage est beaucoup plus maniable que dans les épisodes NES, grâce au fouet, qui devient maintenant multi-directionnel (8 directions) ce qui est un plus énorme, et qui facilite un peu l'aventure. De plus, le fouet sert maintenant aussi à se balancer sur des anneaux façon Indiana Jones ;)

    image image

    C'est un jeu qui est sorti aux débuts de la Super NES, et cela se voit un peu, l'animation est un peu raide, et le choix de certaines couleurs un peu criardes est parfois discutable, et pourtant tout cela s'efface devant le talent de la team Konami qui arrive à maitriser la SNES et son mode-7 mieux que certains jeux qui sortiront bien plus tard, et de toute l'inventivité de ce Castlevania.

    Le jeu est composé de 11 niveaux, avec le plus souvent un ou plusieurs bosses à occire. La difficulté est bien dosée, plus faible que dans les épisodes NES certes, mais pas trop facile non plus. Si j'avais un petit reproche a formuler sur la difficulté du jeu, cela serait que certains bosses sont trop faciles par rapport aux niveaux dans lesquels ils se trouvent. Mais bon, cela doit dépendre de chacun, et la fin de l'aventure reste bien corsée, au moins quand on la découvre…

    Il y a pleins de passages mémorables dans ce jeu. Tout le monde adore citer le monde 4-2 avec son effet mode-7 très impressionnant ou le 6-1 avec ses lustres énormes, mais je citerai plus le 3-2, tout en atmosphère avec ses cascades, le 8-1 lugubre à souhait, et surtout le B-2, avec cette montée interminable de la tour ou le timing doit être précis et ou chaque faux pas est mortel, grandiose tout simplement! Je ne parle même pas du final qui s'en suit…

    image image

    Et comment évoquer Super Castlevania 4 sans parler de sa bande son? Un vrai chef-d'oeuvre tout simplement, des réarrangements des thèmes précédents et des compositions originales superbes, la Super NES donne tout ce qu'elle a. Je pense sincèrement que c'est ma bande son préférée sur Super NES jusqu'à maintenant ;)

    C'est un jeu qui avait fait pas mal de bruit a sa sortie visiblement, et c'est plus que mérité, du grand Konami, qui en met plein la vue et plein les oreilles. Un très grand jeu, jusqu'à maintenant mon épisode préféré de cette série (mais il faut dire que je ne suis pas fan de la formule RPG de Symphony Of The Night et de ses "suites")… Je compte m'attaquer à Rondo Of Blood prochainement, mais il va falloir du niveau pour passer devant ce Castlevania ;)
  • C'est vrai que la première fois j'ai joué à ce jeu, c'était une claque. Un grand jeu de la SNES. Tu vas pouvoir nous en faire un bestof :D
  • Oui je pourrais, la moitié du boulot est déjà fait avec le post précédent :D
  • Excellent! ça donne le goût ;)
    Castlevania, chez moi, ça toujours été davantage la petit tournure RPG prise en 1997.
    SOTN :blink:

    Mais les vieux Castlevania étaient tellement trop difficiles, ça avait juste aucun bon sens. Au combat, seul avec ta manette grise et la whip.
  • Oui, il y a les deux écoles ;)
  • Sérieux, vous 2, emuzone et benjamin, qui avez l'air d'être de la première école là, avez-vous déjà eu la fierté de dire que vous avez terminé un castlevania? dans les vieux je parle.
    soit {1,2,3} ? :D
  • Je n'ai jamais fait les Castlevania originaux, honte à moi! Par contre, j'ai fini Ninja Gaiden sur NES, question difficulté à l'ancienne, c'est pas mal non plus ;)

    Il parait que le Castlevania 2 n'est pas tres difficile au niveau des combats (comparé aux 2 autres en tout cas), c'est juste les enigmes qui sont tirées par les cheveux, à vérifier...

    Mais bon, ce Castlevania 4 m'a vraiment donné envie de me lancer dans les épisodes que je n'avais pas fait, donc je compte bien m'investir sur Rondo Of Blood et les premiers prochainement. Et une fois que j'aurai choisi mon préféré je vous ferai un article :D
  • ouais Ninja Gaiden, j'ai essayé :angry:
    bravo à toi lol.

    Ouais, et bien le 2, c'est justement les énigmes qui sont juste terriblement ridicules. Par exemple, il faut tenir la flèche en bas sur le pad pendant 10 sec à un endroit bien précis, avec en main un objet bien précis. et le merdier dans tout ça, c'est que ya nul part indication de cet manoeuvre. Comme si c'était cool pour le jouer de deviner tout ça par lui même. (?)

    En tout cas, l'angry video game nerds, si vous le connaissez, a vraiment bien résumé la chose dans un de ses vidéos ;).
  • J'ai les deux premier sur NES et si j'y ai pas mal joué j'avoue ne pas les avoir fini.
  • Petit week-end Shinobi ;)

    J'ai tout d'abord fini GG Shinobi 2. On prend les mêmes et on recommence puisque sorti un peu plus d'un an après GG Shinobi, ce second opus reprend quasiment à l'identique le gameplay du premier épisode. Après tout, pourquoi changer une excellente recette...

    image image

    On retrouve nos ninjas colorés cette fois à la recherche de cristaux éparnoés dans 5 mondes. Encore une fois, avant d'accéder au dernier monde, il faudra d'abord faire les 4 premiers, dont l'ordre est libre.

    GG Shinobi 2 est une amélioration du premier épisode sur presque tous les plans: les graphismes et l'animation ont fait un petit bond en avant, les niveaux sont plus longs (et vous pouvez y revenir une fois finis contrairement au premier épisode, ce qui fait que l'ordre n'a finalement plus grande importance), et cela vaut aussi pour le dernier, Sega a pensé aux possesseurs de Game Gear (qui avait la réputation de bouffer les piles) en proposant des passwords, et le jeu propose un final, assez identique dans la forme, mais encore meilleur. Reste que le premier GG Shinobi a pour lui d'avoir été le précurseur de cette formule et des ennemis plus charismatiques que le second épisode à mon goût, ce qui fait que je pense que je préfère tout de même le premier opus.

    image image

    Mais peu importe, faîtes les deux, ce sont vraiment de bons Shinobi. On peut vraiment féliciter les développeurs d'avoir fait l'effort de ne pas copier coller bêtement The Revenge Of Shinobi comme ils auraient pu le faire, et d'offrir un gameplay finalement bien différent avec au final des jeux pleins de personnalité.

    Et puis en parlant de The Revenge Of Shinobi, je me le suis refait encore une fois, j'ai pas pu m'empêcher, c'est plus fort que moi :D
  • Cette série m'est vraiment inconnu! Elle n'a pas fait partie de mon "gaming" de jeunesse. Peut-être tout simplement parce que je ne possédais pas de console SEGA :D ...

    Ce sont d'excellents jeux alors? :P
  • Ben ces GG Shinobi, vu le catalogue assez réduit de la Game Gear, je pense pouvoir dire sans m'avancer beaucoup que ce sont 2 excellents jeux de cette console. Après sur l'ensemble de la série Shinobi, ils sont dans la moyenne haute à mon avis, en tout cas sur ceux que j'ai faits, et c'est pas mal parce que Shinobi n'est pas une série mineure, loin de là...

    Par contre pas d'hésitation possible pour The Revenge Of Shinobi, c'est un classique parmi les classiques dans l'histoire des jeux vidéos. Je ne suis pas super objectif sur ce jeu et je comprends que certains ne le placent pas dans leur top 5, par contre tout le monde sera au moins d'accord avec moi pour dire que c'est le meilleur jeu de la Megadrive :D
  • haha excellent! j'essaierai! ;)
  • On reprend un petit peu ce thread pour remettre le forum en route. Mon dernier jeu de 2012 a été Ninja Five-O (Ninja Cop en Europe), un jeu sur GBA sorti en 2003.

    Alors que le dernier Shinobi sur GBA sorti peu avant est un vrai naufrage, et que Ninja Gaiden n'a pas encore entamé son reboot sur XBox, on pourrait croire que s'en est fini des ninjas. Et voilà que sorti de nulle part arrive Ninja Five-O. C'est une sorte de pot-pourri, un peu comme si on avait mixé Shinobi avec Bionic Commando, puisque pour simplifier, on a en main un jeu d'action plateforme avec un ninja super agile équipé d'un grappin qui doit sauver des otages et trouver des clés.

    image image

    Notre ninja se bat avec des shurikens infinis (upgradables) et une épée pour le corps à corps, et dispose d'une glissade très utile. Le maniement du grappin est un peu difficile à maîtriser au début. Il peut s'aggriper globalement partout sur le décor (plafond, anneaux, murs,...), et permet de se hisser à des étages supérieurs et de se déplacer très rapidement. C'est un peu difficile à décrire, mais ca devient terriblement jouissif une fois correctement pris en main (il faut voir les vidéos du jeu terminé en tool assisted speedrun, c'est impresssionnant! Mais il n'y pas besoin d'atteindre ce niveau pour progresser dans le jeu heureusement :P).

    Le jeu contient 5 niveaux, divisés en 4 parties chacun, 3 où l'on doit sauver les otages et récupérer des clés pour pouvoir sortir par la porte rouge, et la dernière partie qui est l'affrontement contre le boss. Il y a pas mal d'ennemis différents, ninjas de différentes couleurs, divers militaires, des animaux, et pleins de pièges dans le décor! Leur placement est bien sûr assez vicieux, et leurs méthodes d'attaques et leur pattern différents, bref le jeu n'est pas une balade de santé, et c'est ce qui fait son charme!

    image image

    Ninja Five-O est assez corsé, même en mode normal, mais pas infaisable, loin de là, d'autant que la difficulté est bien progressive. Pour les plus motivés, il existe un mode time-trial où les niveaux doivent être finis en un temps imparti, et un mode difficile (vraiment difficile) où il n'y a plus de recharge de vie dans les niveaux, et où la moindre erreur est presque impardonnable, surtout dans les derniers niveaux. Bref, il y en a pour tout les goûts, même un mode easy.

    Le jeu a eu la malchance de sortir 10 ans trop tard, et n'a fait aucune vague, ce qui peut se comprendre, la plupart des joueurs n'étant déjà plus vraiment habitués à ce type de gameplay et à au niveau d'exigence requis pour finir le jeu, et a aussi la malchance de sortir quelques années trop tôt, la vague des jeux typés "rétro" n'avait pas encore commencée.

    image image

    Au final, Ninja Five-O est un excellent jeu du catalogue de la GBA sans aucun doute (mon préféré jusqu'à maintenant sur le peu de la ludothèque de la machine que j'ai fait), peu connu et doté d'un gameplay très très réussi. C'est aussi surtout un vibrant hommage aux classiques de l'action plateforme de la fin des années 80 et du début des années 90. Bref, c'est vraiment du bon, mangez-en!
  • En 2013, Benjamin est toujours aussi fan de jeux rétro et surtout de ninjas :D
  • Et oui, ca ne change pas! D'ailleurs, je compte bien poursuivre l'exploration de la trilogie (NES) Ninja Gaiden en 2013, appelons ca une bonne résolution :P
  • eh bien j'ai terminé Ninja Gaiden 1 sur la super nes, je ne savais pas qu'il y avait une trilogie. Beau challenge en tout cas. Réchauffé, j'vais tenter le 2.
  • Ah je ne connais pas la version super nes? Qu'est-ce qu'elle vaut par rapport aux versions NES si tu les as essayées? En tout cas félicitations!!! :)
  • La seule version Snes que je connaisse est Ninja Gaiden Trilogy, qui comporte les 3 opus sortis sur NES. Je ne crois pas qu'il y ait de grande différence, mais je ne l'ai jamais essayé.
  • Et voilà aucune différence niveau gameplay, seulement quelques rehaussements graphiques et sonores. Et l'avantage d'avoir 3 excellents jeux en une seule cartouche!
  • Tant qu'ils n'ont pas réhaussé le niveau de difficulté... ;) :D
  • haha non dieu du ciel!
  • Premier jeu de 2013 achevé: Policenauts sur PSX! :) Un peu de présentation pour ceux qui ne connaissent pas trop, c'est un jeu de Hideo Kojima (monsieur Metal Gear entre autre...) qui est en fait plus un film intéractif de 10h qu'un jeu.

    image image

    Pour ceux qui connaissent Snatcher (du même Mr Kojima), et bien c'est le même genre de jeu, c'est à dire des phases d'investiguation où il faut interroger des personnes et récupérer des infos qui vont permettre de débloquer l'aventure, et quelques scènes d'action de tir au pistolet. Tout ca entrecoupé de cinématiques.

    L'histoire, qui se déroule dans le futur, est assez complexe (on s'en doutait pour faire durer l'aventure 10h). Jonathan Ingram est l'un des 5 Policenauts, un astronaute/policier responsable de la sécurité de Beyond Coast, la première colonie spatiale, qui à la suite d'un sabotage s'est retrouvé en sommeil cryogénique pendant 25 ans, et qui depuis son réveil s'est reconverti en détective privé. Le jour où son ex-femme rentre dans son bureau pour lui demander de s'occuper de la disparition de son mari, sa vie bascule...

    image image

    Le jeu est divisé en 7 actes (plus prologue et fin), les premiers étant assez longs, et les derniers plus orientés action et plus courts. Policenauts a quelques longueurs et un petit manque de rythme ici et là, mais c'est plus inhérent au genre qu'à reprocher à Mr Kojima. En plus, le setting, l'histoire et le design sont ultra-sympathiques. Comme pour Snatcher, ne vous attendez pas à du gros gameplay, mais en même temps l'intérêt de ces jeux n'est pas là!

    J'avais fini Snatcher il y a quelques années déjà, et je ne m'en souviens pas assez pour dire lequel des deux est meilleur, mais je vous recommande chaudement ce Policenauts si vous aimez le genre.

    image image

    D'ailleurs les traducteurs de cette version Playstation ont décidé de s'atteler désormais (enfin depuis 2010 déjà) à la traduction de Dead Of The Brain 1&2 sur PC-Engine, donc le même genre de "jeu" mais avec un setting complètement différent. Vivement que ca sorte :)
  • J'ai essayé rapidement Ninja Gaiden Trilogy sur SNES ce week-end. Outre la mise à jour graphique, ils ont ajouté des passwords entre les stages, mais surtout ils ont remixé les musiques des jeux, ca m'a fait tout bizarre :)
  • Je connaissais Snatcher, mais j'avais complètement oublié l'existence de Policenauts.
  • Pour ceux qui suivent ce topic, j'avais parlé il y a quelques temps de Metal Storm sur la NES, un super jeu de Irem avec un mecha où on pouvait inverser la gravité. Et bien, en surfant sur google image à propos de Lego (et oui je suis un grand enfant :P), je suis tombé sur ca:
    http://www.kastormag.com/2011/04/lego-metal-storm-mecha-by-cole-blaq/

    Je veux le même dans mon salon!
  • Je suis retourné sur la GBA pour mon dernier jeu, et j'ai joué à un jeu des créateurs de Pokemon: Drill Dozer.

    Pour ce jeu, Game Freak s'est complètement renouvelé, et on est loin du jeu de rôle pour enfant à la Pokemon, puisque Drill Dozer est un jeu d'action plateforme un peu particulier.

    image image

    En effet, le joueur incarne Jill, qui se déplace dans les niveaux en Drill Dozer, une sorte de petit mecha équippé d'une foreuse. Cette foreuse permet de creuser dans les 4 directions, et sert aussi d'arme pour se débarasser des ennemis. Tout le gameplay tourne autour de cet élément, et Jill peut récupérer dans chacun des niveaux des updates pour sa foreuse qui lui permettront de forer plus longtemps et avec plus de puissance.

    Le scénario est un peu cul-cul, résumons le rapidement en disant que Jill fait partie d'un gang de gentils voleurs, qui s'est fait voler un diamant rouge (cadeau de sa maman) par un gang de méchants voleurs, et qui part donc le récupérer. Bref l'essentiel n'est pas là.

    L'aventure principale s'étale sur 6 niveaux de 2 mondes chacun. Entre chaque monde, vous avez accès à une boutique pour acheter des updates pour le Drill Dozer. En effet, au début de l'aventure vous remarquerez rapidement que certains blocs résistent à votre foreuse. Le jeu vous pousse en fait à terminer une première fois l'aventure et à recommencer les niveaux upgradé au max pour découvrir les passages précédemment inaccessibles. En plus, des niveaux bonus deviennent disponibles aussi. Des trésors sont en plus répartis dans les mondes et si vous voulez tous les collectionner, vous serez obligés d'y passer!

    image image

    Point de vue graphismes, c'est du très beau pixel art. Mention spéciale pour les bosses, ceux-ci sont très réussis, graphiquement et au niveau des combats, qui sont très sympas. La bande son est sympa, bref du très beau travail, et rien à reprocher de ce côté là, c'est du quasi-sans-faute. Au niveau du challenge, il y en a pour tous les goûts puisque l'aventure principale n'est pas trop dure, mais les mondes bonus sont bien plus corsés.

    Au niveau des défauts du jeu, un premier qui est assez subjectif: l'univers est un peu trop enfantin à mon goût. Et deuxiemement, les méchanismes du jeu ont parfois tendance à se répéter trop souvent sur la longueur (on est bien content d'arriver au boss parfois!), ce qui fait que j'ai ressenti un petit passage à vide au niveau du monde 4. Je pense que c'est d'ailleurs très bien d'avoir inclus des mondes bonus en dehors de l'aventure principale, parce que si cela avait été intégré, cela aurait vraiment fait un peu trop.

    image image

    Ah oui, un détail certainement, mais tout de meme, dans le monde 4-1, vers le milieu, on a un hommage à The Revenge Of Shinobi, rien que ça. J'ai cherché sur google pour voir si j'etais le seul à y avoir pensé, visiblement oui :D A ma décharge, Drill Dozer est un jeu assez obscur du catalogue de la GBA, et The Revenge Of Shinobi a plus de 20 ans, alors le nombre de joueurs ayant fait les deux, ayant remarqué cette similitude et en ayant parlé sur internet doit être proche de nul, mais je vous assure, c'est assez flagrant ;)

    Bref, un jeu très sympathique au gameplay original, pas un classique certes, mais il n'a pas mérité du tout d'être passé complètement inaperçu. En plus, enchainer Ninja Five-O et Drill Dozer sur GBA, cela me fait reconsidérer la GBA pour laquelle je n'avais pas grande estime jusqu'à présent, à tort!
  • Connaissez-vous Hotline Miami?

    image

    C'est un jeu indépendant de folie, une tuerie dans tous les sens du terme, un cocktail de violence sous LSD, c'est extra! Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi enthousiasmé par un jeu récent. Vous dirigez un tueur en vue du dessus (le jeu est en 2d avec pleins de beaux pixels comme on les aime), et vous devez remplir des missions (comprendre: tuer tout le monde), c'est du die and retry brutal puisqu'à la moindre erreur, c'est la mort, mais le respawn est instantané, donc on recommence de plus belle. La bande son est fantastique aussi. J'avoue être assez hypnotisé par ce jeu :) Je le recommande plus que chaudement, si ça continue comme ça sur la durée, ça va entrer dans mon top 10 sans problème! C'est disponible sur PC depuis quelques mois et sur Mac depuis cette semaine, aucune raison valide de ne pas y jouer donc! :)
  • J'ai été déçu par la fin de Hotline Miami, le scénario au long du jeu promet plus que ce qu'il offre finalement. Ca reste quand même un sacré trip, super accrocheur au niveau gameplay et ambiance, mais bon, un final décevant, ca laisse toujours un petit goût désagréable.

    Pas joué à grand chose depuis, mais j'ai quand même fini d'écrire un nouvel article, il me manque plus que les screenshots, patience...