Jeu Du Moment

2456720

Réponses

  • Je suis sur GT5 depuis sa sortie. Pour résumé le jeu est aussi imparfait qu'exceptionnel. Polyphony digital a réussi dans un seul jeu à sublimer le potentiel de la PS3 tout en merdant un max sur certains éléments.<br /><br />Mais, j'adore ce jeu ! Le plaisir de pilotage est si finement retranscrit que je lui pardonne pas mal de ces défauts (mais pas tous ;) ). Il n'y a aucun autre jeu (parmi ceux que j'ai essayé) qui rendent aussi bien ce plaisir. Quand au choix de voitures, si il est parfois discutable, il est quand même assez immense. Il permet de se faire plaisir avec pas mal de rêves automobiles plus ou moins accessibles...<br /><br />A mon avis, si le jeu a tant été décrié (en particulier en France), c'est parce que les joueurs en ont beaucoup trop attendu(à juste titre vu le temps de réalisation du jeu).<br /><br />Heureusement, les mises à jours successives lui rendent peu à peu ses lettres de noblesse. En espérant que des packs de voitures bien choisies (total hasard, la famille Renault Sport actuelle par exemple) arrivent bientôt.<br /><br /><br />Sinon, je vous conseille Urban Rivals, un "petit" MMO gratuit jouable sur internet basé sur des cartes. Le principe est excellent, très fin et les parties sont assez rapides ce qui permet de se détendre quelques secondes. Gros point positif, il existe une application gratuite pour iPhone/iPod (c'est d'ailleurs comme cela que je l'ai connu) vraiment bien faite.<br /><br />Le nombre de carte et donc de possibilité de deck augmente de temps en temps ce qui permet de renouveller son gameplay. <br /><br />Des missions à réaliser donne un challenge supplémentaire (autre que la simple victoire) et permet d'obtenir plus de carte plus rapidement.<br /><br />> http://www.urban-rivals.com
  • Le bestof de Benjamin m'a redonné envie de jouer à The Revenge of Shinobi.<br /><br />824319-400806_the_revenge_of_shinobi_06_large.jpg<br /><br />J'ai donc dépoussiéré ma cartouche et prit ma meilleure manette Megadrive et il est clair que si le jeu était impressionnant pour l'époque car je rappel qu'on sortait à peine de l'univers 8 bits chez nous, il n'en est pas moins assez ardu et il est vrai qu'il faut maîtriser le double saut si on veut espérer finir le jeu.<br /><br />revenge-of-shinobi.jpg<br /><br />Un jeu bien rythmé que je n'avais jamais refait jusqu'à aujourd'hui, à tort.<br /><br />shinobi2.jpg
  • Après quelques temps d'absence (ou années), ça fait plaisir de retrouver le forum actif :)<br /><br />Donc, dernier jeu du moment : Donkey Kong Country Returns. <br /><br />Agréable surprise au niveau de la difficulté et du gameplay : du old school bien sympa. Ca faisait longtemps que je n'avais pas claqué autant de vies sur un même niveau. Par contre, les trips à secouer la manette, il faudrait qu'ils arrêtent vu le manque de précision... et surtout, c'est à se demander pourquoi ils ont sorti le pad classique (qui n'est pas supporté, groumf ! :evil: )<br /><br />Et l'avant dernier : Heavy Rain : un "film interactif" relativement prenant pour peu que l'on aime l'ambiance film policier. Et surtout, le plaisir de pouvoir orienter l'histoire selon son envie. Les QTE à la Shenmue, c'est pas si mal finalement :D<br /><br />Et en vraie vieillerie, j'ai dépoussiéré la NES (non compatible avec la télé... saloperie de progrès, heureusement que la cathodique fonctionne encore) avec ce bon vieux Super Mario Bros : 3 runs en 1 vie, ça passe encore ! B)<br /><br />Le prochain trip, ça sera Xenogears je pense... Mais vu l'excellent souvenir que j'en ai, j'ai peur d'y retoucher.
  • Te revoilà... T'étais retenu dans une cave ? En tous cas, ça fait plaisir. Bien revenu parmi nous. Pour Xenogears, si les graphismes de la 360 ou PS3 ne t'ont pas dégouté des petits pixels des premières 3D alors il ne faut surtout pas hésiter. Faudrait aussi que je me le refasse.
  • Par contre, les trips à secouer la manette, il faudrait qu'ils arrêtent vu le manque de précision...[/td][/tr][/table][div class=\'postcolor\']<br />Ça gosser en osti sul coup; c'est vrai. Du moins, j'aurais pensé à un bouton de remplacement...
  • Pas trop le temps de jouer sur de longues sessions en ce moment, mais c'est pas grave, il y a des jeux vidéos pour ca aussi ;) <br /><br />En l'occurrence, le désormais célèbre Angry Birds. Le principe est simple: balancer des oiseaux sur des constructions qui protègent des méchants "cochons" verts. Plusieurs oiseaux sont à disposition avec des capacités différentes, plus ou moins adaptés suivant sur quoi on les envoie. Tout se fait avec le doigt pour orienter l'angle sur le lance-pierre qui projette les oiseaux. C'est super simple à prendre en main et c'est super addictif. La physique du jeu est très bien rendue, et c'est un plaisir de démolir ces amas de bois/pierre/glace.<br /><br />Comme je le disais, je ne consacre pas de longues sessions dessus, mais si j'additionne le temps que j'ai passe dessus, il y a un bon paquet d'heures ;) Bon il faut dire que ma femme qui n'est franchement pas portée sur les jeux vidéos en est folle aussi et qu'on a fini tous les mondes avec 3 étoiles (le jeu normal, pas l'édition Halloween et Noël, mais ce ne saurait tarder :P) et que certains sont bien retors!<br /><br />La version sur iPad est encore plus agréable que la version iPhone sur un grand écran. Un des meilleurs jeux sur iOS tout simplement.
  • Dans le même style que Angry Birds, j'apprécie énormément Cut The Rope. Chaque niveau est un casse-tête tout simple dans lequel il faut arriver à donner un bonbon à une grenouille en coupant des cordes.<br /><br />Sinon, actuellement, pour changer de GT5, je suis passé sur Need for Speed Hot Poursuit qui a l'avantage d'avoir une mode online très agréable dans lequel on peut prendre des roustes par des gens du monde entier ;)<br /><br />L'un des modes les plus sympa est la poursuite infernale : Pendant que 4 joueurs tentent de ralier la ligne d'arriver, 4 autres équipés de voitures de police doivent les arrêter. Les voitures sont toutes équipées de différentes armes que l'on peut utiliser un nombre limité de fois. On alterne entre flic et pilote à chaque partie. En tant que pilote les stratégies sont nombreuses (sacrifier un pilote pour que les flics lachent le groupe de tête, tenter de faire course seul en tête, rester en retrait le temps que les pilotes et flics aient lachés toutes leurs armes, ...). Cela permet des courses toujours différentes et très dynamique grâce au pilotage très arcade et en même temps justement dosé.
  • Silent Hill: Shattered Memories (Wii)<br />Il est court :blink: <br /><br />C'est intense pendant les 6-7 heures de jeu ensuite... plus rien<br />Je ne crois pas y rejouer un jour hahaha<br /><br />Fin surprenante indeed.
  • Depuis une semaine, je suis sur Chrono Trigger. C'est le premier RPG que j'essaie de faire sérieusement. En fait, je n'aime pas les combats au tour par tour (sauf pour les jeux de stratégie genre Civ 2), donc je n'aime pas les RPG en général, mais je voulais en faire au moins un jusqu'à la fin pour être sûr de ne pas passer à côté de quelque chose qui pourrait me plaire si je creusais juste un peu plus ;) <br /><br />chrono-trigger.jpg<br /><br />Vu toutes les louanges qu'on entend sur ce jeu, je me suis dit que je commençais pas forcément par le plus mauvais :P . Alors je me suis lancé, j'ai meme bien avancé, et je pense pouvoir dire que je suis vers la fin. L'histoire avec ses voyages dans le temps est sympathique, les graphismes tout autant (bien que le ton soit un peu enfantin à mon gout), les combats sont... au tour par tour (enfin avec une jauge qui se remplit), j'arrive pas vraiment à rentrer dedans, ca finit toujours par m'ennuyer, et je traine un peu des pieds pour avancer maintenant d'autant que la difficulté commence à monter un peu. Je vois bien les qualités du jeu, je comprends même tout à fait que les gens qui soient pas hermétiques au genre le trouve génial, c'est juste pas vraiment ma tasse de thé (et je peux le dire en connaissance de cause maintenant) et je pense que j'en retiendrai juste les musiques qui sont tout simplement magnifiques.<br /><br />Voila, je vais le finir tout de même et après j'aurai fait mon quota de RPG pour les 10 prochaines années ;)
  • Fais toi Secret of Mana alors. ;)
  • C'est sur ma to-do list :P
  • Vu que le platine de Need for speed hot poursuit est tombé récement :P Que j'ai enfin (re-re-re-)fini Monkey Island sur PS3 (avec les nouveaux graphismes). Je suis passé à Retour vers le futur, le jeu.<br /><br />BTTF_Boxartjpg.jpg<br /><br />Point & click sans prétention, il s'agit d'un jeu découpé en 5 épisodes. Pour l'instant, seul le premier épisode est disponible sur PS3, le second devrait sortir la semaine prochaine. Etant grands grands fans de la trilogie, nous nous sommes jetés dessus avec ma moitié. Nous avons dévoré ce premier épisode en deux soirées. Quel plaisir de retrouver le Doc et Marty dans de nouvelles aventures !<br /><br />Le design est assez simplifié, avec de la 3D en Cell-shading. Pour un jeu de 2010/2011 cela peut paraître léger, mais passer les premières minutes de jeu, en particulier avec les premiers dialogues issus du film, on rentre assez facilement dans le concept.<br /><br />L'histoire est un peu tirée par les cheveux, d'autant plus que BTTF3 clôturait assez bien la trilogie. Après un tour de passe-passe abracadabrantesque, nous revoilà au commande du personnage de Marty dans les années 30, à l'époque de la prohibition. Sans vouloir trop spoiler, comme dans les films on retrouve une partie de l'arbre généalogique de chacun des personnages principaux.<br /><br />Le jeu en lui-même est malheureusement trop facile, les énigmes ne résistent pas bien longtemps et manquent bien souvent d'originalité. Nous avons fini le jeu en 5h en prenant bien notre temps pour tout visiter. D'ailleurs, le jeu manque cruellement d'interactions avec les éléments du décors, et seuls quelques clins d'oeil aux films lors de l'aventure viennent relever le niveau.<br /><br />Et contrairement aux films le jeu joue assez peu sur les cassures de continuum espace-temps, mais si le Doc n'arrête pas d'en parler. <br /><br />Un bon "petit" jeu, au résultat mitigé, pour les fan de la trilogie. Malgré ses défauts, j'attends avec plaisir la suite des aventures.<br /><br />Le jeu est disponible sur PC/Mac via steam (épisodes 1 à 3) ainsi que sur PS3 et iPad (épisode 2 à venir).
  • Minecraft, sortie le 17 mai 2009<br />
    <br /><br />Un jeu pour ceux qui n'ont actuellement pas encore su satisfaire leur dose de blocs Légo de leur jeunesse.<br /><br />Attention, c'est extrêmement addictif. N'est graphiquement pas très attrayant, mais tant plésant.<br /><br />Le jeu n'est qu'au stade BETA, mais c'est tout de même vendu à environ 2 millions d'exemplaires (x20$ US). Ça fait du bidou mes amis!! Surtout que le propriétaire (Notch son nom) n'a aucune dépense liée à la publicité ou à l'investissements à l'interne étant originellement un jeu à petit budget "Yo budday, on se part un jeu toi et moi dans ma cave ce week-end?". PAFF, succès<br /><br />L'équipe est toute petite, une dizaine de personnes. En ce moment, Notch est en vacance dans l'sud à profiter de sa richesse. Les updates sont toutefois régulières mais avec le porte monnaie qu'il a, son potentiel de développement à long terme est très prometteur. Dommage qu'il n'ait pas le sens des affaires...<br /><br />GOODs: FUN FUN FUN<br /> potentiel énorme<br /> updates régulières (aux 2 semaines environs)<br /> multiplayer online<br /> original<br /> disponible OS X/Windows - bientôt mobile (iPhone/Android)<br /> <br /><br />BADs: limité par son Engine qui est JAVA. (ouin...)<br /> jeu sans but réel. tu est ta propre source d'inspiration (construire)<br /> quelques bugs<br /> addictif, très mauvais pour les études<br /><br />C'est sûr que vous en avez entendu parler!!!
  • Est-ce que vous avez entendu parler de Sword & Sworcery? C'est un jeu iOS sorti recemment très particulier, en effet, c'est tout en pixels bien visibles ;)<br /><br />sword-and-sworcery-ep.png<br /><br />Ca lui donne une esthétique bien à lui très atmosphérique très réussie. Ca m'a rappelé Ico dans l'ambiance, mais le truc, c'est qu'à peu près tout est atmosphérique dans le jeu, et là où Ico se reposait sur un véritable gameplay, ici c'est assez light. Le jeu peut globalement être divisé en 70% exploration à marcher dans les decors, 15% d'énigmes pas bien compliquées et pas bien variées, et 15% de combats pas bien compliqués et pas bien variés non plus.<br /><br />Poutant, j'ai trouvé que le mélange fonctionnait plutôt bien, et la musique est parfaite pour le jeu. C'est assez difficile à décrire comme expérience, ca ne plaira pas à tout le monde c'est sur, certains trouveront ca complètement creux, mais c'est à essayer pour se faire son opinion...
  • On repart sur de l'ancien avec Metal Storm sur NES. C'est un jeu de 1991 de Irem (vous savez, les gens qui ont fait Ninja Spirit, il parait que quelqu'un en a parlé il y a pas longtemps sur mac-emu :P) sorti sur NES. Vous dirigez un Mechwarrior chargé d'aller activer manuellement l'auto destruction sur une station spatiale qui ne repond plus et qui vient de faire sauter Pluton. Bon il faut rajouter que sa prochaine cible est la Terre...<br /><br />NES-4M-USA-COVER.jpg<br /><br />La particularité qui fait que Metal Storm se différencie de pas mal de jeux d'action de la NES, c'est qu'il est possible de jouer avec la gravité. En effet, il est possible d'alterner à volonté entre marcher au sol ou au plafond (et oui vvvvvv n'a rien inventé), c'est assez destabilisant au début mais en fin de compte, c'est le petit coup de folie qui rend le gameplay génial, et tout le jeu se base sur ça. Vous pouvez changer la gravité à tout moment y compris en plein milieu d'un saut, certains ennemis et certains éléments du decors réagissent à vos changements de gravité. Certains stages sont mêmes circulaires, c'est à dire que le plafond est le sol, et le sol est le plafond, ce qui fait que si vous tombez en dessous de l'écran, vous réapparaissez par dessus, et inversement. Il y a 7 stages en tout décomposés en 3 parties, la dernière étant l'affrontement avec le boss du niveau.<br /><br />Le jeu est très difficile, 100% arcade, ce qui n'est pas étonnant puisque c'est Irem qui est aux commandes. Pas de barre de vie (tout au plus un bonus à ramasser de temps en temps qui vous rajoute un deuxieme point de vie), beaucoup de die and retry en perspective, mais sans être frustrant pour autant, c'est juste que l'execution doit être quasi parfaite à chaque fois pour pouvoir avancer.<br /><br />NES-4M-USA-078.png NES-4M-USA-087.png<br /><br />Vous avez la possibilité de trouver 3 armements différents dans le jeu (on ne peut en garder qu'un à la fois, faites les bons choix!), un powerup de votre arme, un bouclier dont on peut changer l'orientation, et le fireball, qui permet de se transformer en boule de feu et donc d'être invincible et infliger des dégats pendant le court moment où vous changez la gravité (très utile).<br /><br />C'est vraiment joli pour de la NES, on a même du scrolling paralaxe dans certains niveaux, bon parfois il a quelques ralentissements sur les scènes les plus chargées ou quelques clignotements de sprites mais rien de vraiment rédhibitoire, c'est fluide et le robot répond au doigt et à l'oeil. Les bosses sont très sympas, en particulier celui du monde 5 qui est un des meilleurs bosses de la NES à mon avis.<br /><br />NES-4M-USA-276.png NES-4M-USA-242.png<br /><br />Le 7ème et dernier monde est assez chiant et bien cheap (je vous laisse découvrir pourquoi pour les courageux qui iront jusque là ;)), et c'est assez malheureux à côté des 6 premiers. Mais ca n'enlève globalement pas grand chose à Metal Storm qui reste une excellente découverte dans le catalogue de la NES, avec beaucoup de bonnes idées bien exploitées. La version japonaise est sortie apres la version américaine et a une intro ainsi que du texte en plus vers la fin, de plus elle a été traduite. Bref, tout est à disposition pour profiter de ce jeu oublié dans les meilleures conditions... L'arcade à la maison sur NES, merci Irem!
  • Dans la catégorie des jeux iPhone bien sympa, on passe sur Tiny Wings, un jeu tout mignon, où vous dirigez un petit oiseau avec des petites ailes qui ne sait pas voler et qui doit profiter des pentes sur le terrain pour pouvoir décoller et avancer.<br /><br />Le gameplay est ultra simple, il suffit d'appuyer sur l'écran pour prendre les pentes descendantes, et lacher pour décoller sur les pentes ascendantes, très simple, mais beaucoup moins quand apres 2/3 décollages, l'oiseau commence à prendre de la vitesse ;) Il s'agit surtout de ne pas trainer puisque le jeu est en fait une course contre la nuit, et dès que cette dernière vous a rattrapé, c'est la fin, vous n'avez plus qu'à recommencer...<br /><br />tiny-wings-for-iPhone.jpg<br /><br />Le jeu se décompose en îles, de plus en plus difficile à parcourir. Le design des îles change chaque jour (le tracé restant identique), un petit détail très sympathique... Ce qui rend ce petit jeu prenant, malgré son gameplay et son apparence simpliste, ce sont les objectifs de plus en plus difficiles qui vous sont asignés, et qui permettent d'obtenir des multiplicateurs de score de plus en plus grands... Perso, je suis arrivé au multiplicateur x26, et j'ai du en suer pour en arriver là :D alors quand je regarde les nouveaux objectifs (atteindre l'ile 8, avoir 175000 de score, ...), je ne pense pas que je pourrai aller plus loin :( <br /><br />Bref, un jeu au gameplay immédiat, et très addictif, une belle réussite qui se prête parfaitement au jeu sur mobile!
  • Je me suis lancé dans Dragon Age: Origins sur PS3. On trouve désormais l'édition complète pour 15/20 € ! Avec tous les add-ons, cela vaut vraiment le coup.<br /><br />Il s'agit d'un action RPG très sympathique se situant dans un univers médiéval-fantastique. Le jeu dispose d'une histoire un brin originale, pas l'histoire de l'année mais qui se laisse suivre avec plaisir. Parfois tarabiscotée pour permettre le déclenchement de quêtes permettant de suivre la trame principale. Certaines quêtes permettent de changer l'histoire et d'obtenir des fins différentes. A cause de ces nombreux embranchements, il est obligatoire de faire le jeu plusieurs fois pour obtenir tous les trophées du jeu. De nombreuses quêtes annexes viennent agrémenter le jeu et permettre d'amasser fortune et gloire, certaines peuvent elles aussi modifier le cours de l'histoire et changer les aides que l'on peut recevoir à fur et à mesure du jeu.<br /><br />Si le gameplay peut paraître déroutant au premier abord avec ses menus radiaux, il s'avère assez efficace, notamment dans les phases de combats. Le jeu permet d'avoir 3 autres personnages dans un groupe. Il est possible de jouer alternativement tous les personnages pour leur faire faire ce que l'on souhaite. Des créneaux tactiques permettent de mettre des actions par défaut lorsque les personnages sont joués en automatique (le mage qui soigne automatiquement par exemple).<br /><br />Les graphismes et le sons sont d'excellentes factures, seuls quelques baisses de framerate viennent baisser le niveau global du jeu. Les niveaux sont variés et nombreux. Cependant, ils sont très linéaires, il est quasi impossible de se perdre, d'autant plus que le système de quête guide le joueur. <br /><br />Le jeu est d'une difficulté mesurée, assez pour pas que cela soit une balade de santé, mais raisonnable aussi dans l'autre sens pour ne pas rester bloqué. La seule grosse difficulté fut le boss de fin, mais cela a fini par passer avec un peu de persévérance.<br /><br />Moi qui ne suis pas vraiment un fan de RPG, je l'ai plus acheté à cause de son prix assez bas que pour une réelle volonté de l'avoir. Au bout de 20 minutes de jeu, je ne pouvais plus m'arrêter. Il est donc assez adapté pour les joueurs de RPG débutant, certainement moins pour les fans de RPGs pur et dur, à confirmer.<br /><br />Je suis actuellement sur les add-ons et me régale à nouveau. ;)<br /><br />A noter que dans la version pourtant achetée neuve, un des add-ons a refusé de s'installer. Un live-chat avec un membre de EA a été nécessaire pour recevoir gratuitement l'add-on manquant.<br />A noter (bis) que le site du support de EA ne fonctionne pas vraiment avec Safari, il vaut mieux préférer Firefox.<br />
  • J'ai commencé hier, un jeu dédié aux personnes nées aux alentours de l'année 1980 puisqu'il s'agit d'un jeu basé sur le héros le plus violent de l'histoire des dessins animés visibles à l'époque chez Dorothée : Fist of the north star : Ken's Rage.<br /><br />Il s'agit d'un jeu PS3, d'un beat'em all dans lequel on massacre des vagues d'ennemis par centaine avec la puissance des techniques de l'école Hokuto.<br /><br />Du peu que j'en ai vu, il est réservé aux fans qui veulent revivre les aventures de Ken ! La réalisation n'est pas terrible et les graphismes sont biens, mais sans plus. Le vrai potentiel du jeu vient dans la maîtrise de Ken et de quelques uns des personnages phares de la série. Le personnage est plutôt bien animé (tout le budget semble être passé la dedans), les coups sont nombreux et directement tirés du DA. Le problème vient de la rigidité du personnage. Si les enchaînements de coups sont plutôt fluides, il est difficile de changer de direction ou de stopper ces enchaînements à la demande. Ajoutons à cela que les déplacements sont louuuuuuurds.<br /><br />Le jeu est disponible avec les doublages anglais et japonais, les sous-titres français sont disponibles. Il est vraiment regréttable que les doublages français, si mythiques (souvenirs de l'époque des nanteaux de vison et des haut couteau à pain), ne soient pas disponibles.<br /><br />Perso, je me régale à massacrer des hordes de punks à crétes (et à couettes !!!!!!) avec l'un des personnages qui a le plus marquer mon enfance et dans une violence la plus totale (mode ultra-méga-gore activé)...
  • Final Fantasy III au NES.<br /><br />Malgré son âge (surtout un gameplay démodé), ce RPG m'a surpris! Je n'y avais jamais joué auparavant, pourtant ce RPG déborde d'innovations et de bonnes idées.<br /><br />Le jeu demande a plusieurs reprises d'investiguer un village et d'y dénicher le problème à résoudre. Des objets ou magies sont cachés dans le village (souvent très utiles, parfois même nécessaires au bon déroulement de la quête).<br /><br />Par exemple, à un moment du jeu, il faut jeter le sort MINI ou transformer l'équipe entière en grenouille afin d'accéder à certains endroits trop petits ou sous l'eau!!<br /><br />FF3 était le premier de la série a introduire le système de JOBS.<br /><br />Les magies (achetées ou trouvées) doivent être assignées au personnage avant d'être utilisées. Et le MP est compté en nombre de fois que le personnage peut jeter le sort (LV1, LV2, LV3 etc). Ce nombre augmente proportionnellement au niveau du personnage et diminue en fonction du niveau des magies. Par exemple une magie de niveau 4 (BOLT2) , peut être "castée" 2x seulement, contre 6x pour une magie de niveau 2 (BOLT). <br /><br />La difficulté des donjons résident dans le fait que le MP des personnages n'est restaurable qu'une fois l'équipe retournée au village.<br /><br />Pour un joueur qui vit en ces temps modernes, ce jeu paraît très vite dépassé, ancien, démodé, mais tellement rafraîchissant, simple qu'on y prend rapidement goût et ce jeu devient...parfait et complet dans son concept!<br /><br />Merci Squaresoft.
  • Je ne connais pas trop ce nouvel opus de Ken, mais il ne déroge pas à la règle des jeux à licence moyens. Rare sont les jeux Hokuto no Ken qui aient été vraiment bons, ils se comptent sur les doigts d'une main à mon sens. Quand aux interprètes français en bonus track cela aurait été énormissime mais il ne faut pas rêver. C'est déjà une chance qu'il soit sorti hors des frontières japonaises et qui plus est avec son vrai nom et pas un titre original du genre "black belt" ou "last battle".<br /><br />Pour FF3 il est clair que le jeu n'est pas aisé, époque oblige, mais si on le replace dans son contexte historique, le jeu est vraiment bon. Merci à l'émulation pour pouvoir (re)goûter à ce jeu qui n'est sorti du Japon que par son remake sur DS.
  • J'ai fini récemment un jeu d'aventure indépendant, Gemini Rue. Ca a été quasiment développé tout seul par un étudiant, Joshua Nuernberger, et après avoir remporté un prix dans un festival, il a pu signer avec un distributeur de jeu indépendant pour sortir Gemini Rue.<br /><br />Tout ça se situe dans un univers de science fiction un peu dystopien (un peu à la Beneath A Steel Sky) avec deux histoires qui évoluent en parallèle. D'un cote Azriel Odin un ancien policier maintenant à la recherche d'un ami disparu, et de l'autre Delta Six, un résident d'un centre de détention un peu particulier. Vous aurez le droit à un joli twist pour comprendre comment les histoires sont liées. Bref, c'est très bien écrit, l'histoire et le setting sont excellents et sont les plus gros points forts du titre.<br /><br />gr_shot3.jpg<br /><br />En plus, c'est beau, limite nostalgique avec du joli 640x480 et des beaux pixels qui nous rappelle l'âge d'or du jeu d'aventure ;) Vous avez même quelques séances d'action sous forme de fusillades, assez sympathiques...<br /><br />Par contre, ne vous attendez pas à vous faire mal au cerveau, les énigmes ne sont pas vraiment difficiles (j'ai tout fini sans soluce :P). C'est un peu dommage quand vous avez joué aux Sierra et LucasArts de l'époque mais le public actuel devrait apprécier... Et il a un peu le même defaut que Beneath A Steel Sky à mes yeux, tout est à faire au même endroit, c'est normal pour Delta Six qui est dans son centre de détention, mais pour Odin, comme par hasard, tous les persos et les lieux qui seront utiles sont dans le même quartier de la ville, dans Beneath c'etait pareil, on était censé être dans une mégalopole gigantesque avec des tours énormes, et tout se concentrait au final dans 4 ou 5 étages de la même tour...<br /><br />gr_shot2.jpg<br /><br />Mais bon je m'égare, en bref, ça ne deviendra pas un classique, c'est sur, mais c'est vraiment à essayer au moins pour l'histoire qui le mérite, et pour apprécier le boulot de son créateur, impressionnant.
  • Ca à l'air assez dark comme jeu, ça pourrait bien me plaire ;)
  • j'adore vraiment le rendu. Les images, seules, semblent d'elles-même dégager une atmosphère réussi.
  • Et puisque je l'ai pas précisé, il me semble pas qu'il soit sorti sur mac mais il tourne parfaitement sous wine ;)
  • Je viens de finir ce week-end Fear Effect sur Playstation. Sorti en 2000 par Eidos, c'est un survival à la Resident Evil dans un univers cyberpunk. L'intrigue commence en Chine, à Hong Kong, où 3 mercenaires (Hana, Royce et Deke) partent à la recherche de Wee Ming, la fille d'un chef d'une triade qui a récemment disparu. Les mercenaires espèrent la retrouver avant les secours pour pouvoir faire chanter le père et récupérer une rançon. Bien sur, tout ne se passe pas comme prévu et les héros se trouvent embarqués dans une histoire qui dépasse largement le cadre initial.<br /><br />fear3.png<br /><br />Au menu de Fear Effect:<br />-de l'action, avec des d'ennemis dont vous pourrez essayer de vous débarrasser frontalement avec toute votre panoplie d'armes, ou de manière furtive. Vous avez la possibilité de porter des armes dans les deux mains pour certaines d'entre elles et vous pourrez viser deux ennemis à la fois. Tout cela se joue avec une visée automatique pour vous aider…<br />-mais aussi pas mal d'aventure aussi, puisque que le jeu ne se limite pas qu'à trouver des clefs pour progresser et qu'il y aura plusieurs énigmes régulièrement dans le jeu, dont certaines sont très sympathiques…<br /><br />fear2x.png<br /><br />Le jeu tire son nom de ce qui vous sert de barre de vie, c'est une mesure de votre rythme cardiaque, qui s'accélère quand vous prenez vos dégâts et qui repasse au vert après les affrontements (ou avant et après les bosses).<br /><br />Graphiquement, c'était une mini révolution à l'époque puisque seuls les personnages et quelques objets sont en 3d cell shading, et tous les backgrounds sont en fait des vidéos qui tournent en boucles, ce qui donne des décors non statiques, et c'est très réussi. Bon la modélisation et surtout l'animation accusent un peu leur âge, les persos se déplacent parfois de façon peu naturelle, mais dans l'ensemble c'est du très bon pour le hardware de la playstation. Tout cela fait aussi que le jeu tient sur 4 cd.<br /><br />fear4.png<br /><br />Avec la place sur les 4 cds, le jeu est très cinématographique, que ca soit dans les cadrages ou dans les multiples cinématiques qui peuplent le jeu, Fear Effect se permet d'être assez sxy (on a pas le droit d'écrire ce mot sur le forum visiblement, indice, il faut rajouter un "e") par moments, il faut bien dire que le jeu met bien en avant les formes de Hana :P<br /><br />La maniabilité est à l'ancienne et pourra perturber ceux qui n'ont pas connu l'époque, c'est de là que viendra la majorité de la difficulté du jeu d'ailleurs, c'est donc un peu raide et un coup à (re)prendre, mais on s'y fait vite. Par contre, utiliser les armes silencieuses qui tuent en un coup se révèle parfois assez capricieux…<br /><br />fear1o.png<br /><br />C'est en fin de compte un très bon jeu, à essayer pour les amateurs du genre, un jeu à l'univers mature avec une histoire surprenante par rapport au début de l'aventure mais très réussie et qui trempe à fond dans la culture chinoise... C'est malin, j'ai envie de me faire le 2 maintenant...
  • Oh un thread qui commence à tomber dans l'oubli… Personne n'a joué à rien depuis presque 2 mois? C'est triste ! Ou tout le monde est trop concentré sur la rédaction de son article pour le concours mac-emu, c'est bien! ;)<br /><br />Depuis ce temps, je me suis essayé à Ninja Gaiden sur NES, rien que ça! Ceux qui y ont joué à l'époque ou qui s'y sont essayé depuis savent rien qu'à l'évocation du nom les quelques sueurs froides et élans de rage qu'ils ont connus :D Effectivement Ninja Gaiden ne trahit pas sa réputation, c'est un vrai jeu hardcore!<br /><br />nggalesburg.gif ngcinema.gif<br /><br />Un peu de présentation d'abord. Ninja Gaiden est un jeu de Tecmo sorti sur NES ou vous dirigez un… ninja dans un jeu d'action plate forme. Le jeu est nerveux à souhait, ça saute et ça frappe dans tous les coins, et vous avez une arme secondaire (à la Castlevania) que vous activez avec up et le bouton d'action et que vous rechargez grâce à de la magie récupérée dans les niveaux.<br /><br />Vous y incarnez Ryu Hayabusa qui cherche à venger la mort de son père dans un duel et qui suit ses dernières instructions pour se mettre à la recherche d'un archéologue aux USA. Ninja Gaiden a frappé très fort à l'époque parce que c'est un des premiers jeux à proposer des cinématiques en introduction de chaque niveau et pendant les moments importants. Il n'y a pas moins de 19 minutes de ces cinématiques dans cet épisode! De plus ces cinématiques sont superbement mises en scène (il est difficile de rester de marbre devant la cinématique du milieu du niveau 4 où Ryu découvre le temple dans la jungle). Tout ça est super impressionnant et Ninja Gaiden peut encore donner des leçons à pas mal de jeux actuels dans la narration…<br /><br />ngkelbeross.gif ngmountain.gif<br /><br />Venons en au deuxième point qui a forgé la réputation de Ninja Gaiden: sa difficulté… Il faut bien l'avouer, Ninja Gaiden est très très dur au premier abord. Ryu est souvent à cours de magie pour son arme secondaire, les ennemis sont rapides, variés et surtout ils respawnnent pour peu que vous reveniez de quelques pixels en arrière! Est-il utile de préciser que se faire toucher fait reculer Ryu un bond en arrière et que de nombreuses crises de nerfs en découlent ;)<br /><br />Ninja Gaiden est divisé en 6 actes, eux memes divisés en 2, 3 ou 4 sous niveaux. A force de pratique, les 5 premiers actes se font relativement facilement une fois les patterns des ennemis et bosses compris. De plus les cinématiques récompensent assez nettement le joueur qui fait l'effort de progresser, on a toujours envie de voir la suivante! Arrivé à l'acte 6 (90% des joueurs ont déjà été largués arrivés à ce point :D), la difficulté augmente encore d'un ou deux crans. Le moment le plus injuste du jeu arrive, le 6-1 est assez simple, mais le 6-2 est ignoble, des ennemis volants qui vous balancent des shurikens, des oiseaux qui vous fauchent, des précipices partout pour mourir des dizaines de fois, ce sous niveau est une plaie! Quand bien même vous y arriveriez (après beaucoup d'entrainement, ça arrive à passer), vous arrivez au 6-3 qui n'est pas évident non plus, et hop victoire, le boss! Bon, je ne vais rien dévoiler mais juste dire que si vous mourrez à ce point (et vous allez mourir et pas qu'une fois), vous vous retrouvez à tout recommencer depuis le 6-1 au lieu du 6-3 comme dans les autres actes! Il y a une interview d'un des créateurs de Ninja Gaiden sur le site hardcoregaming, qui explique qu'en fait c'était un bug, et qu'ils ont trouvé ça intéressant et ont décidé de le garder :( Pas la meilleure idée du jeu… C'est injuste et surtout ça n'apporte rien du tout au jeu.<br /><br />ngdarktemple.gif ngmine.gif<br /><br />Ca résume assez bien l'esprit Ninja Gaiden, de la frustration constante tout au long du jeu, et il ne s'apprécie que quand on arrive à le maitriser, mais avant d'y arriver…<br /><br />Avec toutes ses qualités, il est impossible de mettre une mauvaise note à Ninja Gaiden, et il est même obligatoire de lui en mettre une très bonne (les musiques sont excellentes soit dit en passant), mais sa difficulté excessive et parfois injuste l'empêche d'atteindre l'excellence à mon avis, c'est dommage. Je suis arrivé quasiment à la fin (la troisième et dernière forme du boss final), mais je n'ai pas pu aller plus loin, et j'ai été pris d'un élan de démotivation. Je me le garde au chaud et comme je suis un têtu, j'y reviendrai et je le finirai cette fois, rien que pour avoir la dernière cinématique qui doit être énorme!!! ;)
  • Enorme Ninja Gaiden sur NES, je ne l'ai jamais fini non plus et je ne me suis pas remit car aujourd'hui il me fait encore plus peur :P <br /><br />Ce portage NES à été réaliser pour Tecmo par un studio qui a aussi un très bon clône sur le même support, Blue Shadow. :D <br /><br />Pour ma part je joue actuellement activement à un RPG sur Snes, mais le concours étant lancé j'en parlerais plus tard car certains pourraient bien le choisir comme article. ;)
  • Ooops, j'ai pas pense que quelqu'un pourrait en parler pendant le concours :D Bon, je vais parler de jeux postérieurs a 2007 la prochaine fois alors ;) <br /><br />Moi aussi, j'aime bien Blue Shadow/Shadow Of The Ninja, l'affrontement contre le golden samurai sur les toits a la fin du 3eme niveau il me semble, c'est la classe ultime :P
  • Non mais tu as le droit de parlé du jeu que tu veux ici, vu que c'est le topic des jeux auxquels ont joue... Pas de soucis. ;)
  • Sans blague, je n'y ai jamais joué! Et puis, j'vous l'avoue, j'ai un faible pour les jeux de plateformes, surtout ceux ardus haha! DKC Returns, ÇA c'était du challenge!!! Ninja Gaiden donc, toute suite après les examens intra ;).

Ajouter un commentaire

Éditeur de texte riche. Pour modifier le style d'un paragraphe, cliquez sur l'onglet pour aller dans le menu de paragraphe. De là, vous pourrez choisir un style. Rien conserve le paragraphe par défaut. Un menu de formatage en ligne s'affichera quand vous sélectionnez le texte. Cliquez sur l'onglet pour rentrer dans ce menu. Certains éléments, tels que les codes d'intégration, les images, les indicateurs de chargement et les messages d'erreurs peuvent êtres insérés dans l'éditeur. Vous pouvez naviguer dessus en utilisant les flèches du clavier au sein de l'éditeur et les supprimer avec la touche supprimer ou la touche retour.